Ecole de Tourisme de Bac à Bac+5

Ecole de Tourisme de Bac à Bac+5

ACTUALITÉS

Joindre l’écologique à l’agréable, c’est ce que veulent les voyageurs Français. Le tourisme responsable pèse de plus en plus dans le choix de destination pour les vacances. Entre le respect de l’environnement et la promotion de l’économie locale, en 2019, 73% des voyageurs internationaux  interrogés par Booking.com auraient l’intention de séjourner au moins une fois dans un hébergement éco-responsable.

Les hébergements écologiques gagnent en notoriété

Booking.com a dévoilé le 22 avril 2019 les conclusions de son rapport annuel sur l’écotourisme à l’occasion de la Journée de la Terre. Au niveau international, 55% des touristes expriment leur volonté d’être plus respectueux de l’environnement pendant leurs vacances. De plus, « 72 % des voyageurs considèrent qu’une action immédiate est indispensable, et que les populations devraient opter pour des alternatives touristiques durables, afin de sauver la planète pour les générations futures » dévoile la même étude.

Côté français, « 76% des Français souhaitent que des solutions durables soient mises en place rapidement » afin de favoriser le tourisme durable. Les études réalisées par Booking.com montrent également qu’en 2019, 73 % des voyageurs internationaux ont l’intention de séjourner au moins une fois dans un hébergement écologique. En effet, ce pourcentage est en progression pour la 4e année consécutive : il était de 62 % en 2016, de 65 % en 2017 et de 68 % en 2018.

Ainsi, 70 % des sondés affirment que la mention « éco-responsable » pourrait les encourager à réserver un hébergement, même s’il ne s’agit pas d’un critère très recherché sur la plateforme. Par ailleurs, 72% des voyageurs internationaux affirment qu’ils ignorent l’existence des labels décernés aux hébergements respectueux de l’environnement. Certains parmi eux (37%) vont même plus loin en assurant que l’identification de ce type hébergements à travers la mise en place d’une norme internationale les aiderait à voyager de façon plus respectueuse de l’environnement.

Le tourisme responsable : un chemin semé d’embûches

L’enquête de Booking.com souligne aussi les barrières auxquelles les voyageurs font face lorsqu’ils souhaitent adopter des alternatives écologiques. En France, l’aspect financier serait un obstacle pour 49% des Français qui assurent ne pas avoir les moyens de payer les frais supplémentaires associés aux voyages écologiques.

D’autres obstacles viennent s’opposer à la volonté des voyageurs de mettre en action leur intérêt pour l’écologie comme le manque d’offres raisonnables pour être écolo tout en profitant de ses vacances. Pour 71% des sondés, les agences de voyage ont aussi leur part de responsabilité, puisqu’elles devraient proposer aux voyageurs plus d’options de voyages écologiques.

Découvrez votre parcours de formation aux métiers du tourisme à l’IEFT !