Ecole de Tourisme - Loisirs - Hôtellerie de Bac à Bac + 5

Ecole de Tourisme - Loisirs - Hôtellerie de Bac à Bac + 5             

Le métier de caviste

L’œnologie vous passionne ? Alors, le métier de caviste est sans doute fait pour vous ! Conseiller, gestionnaire et animateur, le caviste a plusieurs fonctions. Ce professionnel polyvalent réalise de nombreuses missions qui vont de la préparation des cuves à l’accueil des clients, en passant par la gestion des stocks et l’étiquetage des bouteilles. Métier passion, le quotidien du caviste est aussi passionnant que diversifié. L’IEFT vous dit tout ce que vous devez savoir sur le poste : fonctions, compétences, salaire…

Les missions du caviste

Le métier de caviste est passionnant ! Au quotidien, ses missions sont variées. Ses diverses fonctions s’articulent autour de trois grands axes, à savoir :

  • le suivi des opérations de cuvaison et pressurage ;
  • la gestion des stocks ;
  • l’animation de son point de vente.

Ses autres tâches consistent à se rendre dans les vignobles, présenter son offre aux clients, suivre les opérations de manutention… Il effectue également certaines tâches de comptabilité et gestion.

Compétences nécessaires

Choisi par passion, le métier de caviste nécessite de nombreuses compétences personnelles et techniques. Le caviste alterne entre le rôle de conseiller et de vendeur. Il doit donc maîtriser les techniques commerciales et les stratégies de négociation. A l’aise à l’oral et se distinguant par son bon relationnel, le caviste doit certes séduire ses clients, mais surtout être attentif à leurs envies. Il doit rester à l’écoute car il est fréquemment sollicité pour des suggestions.

Outre ses talents de négociateur, le caviste doit également avoir des compétences techniques liées à l’œnologie. Il doit, en effet, avoir un palais développé et un odorat délicat. Il doit savoir reconnaître les vins et être capable de les décrire.

Lors des dégustations, il faut qu’il réussisse à transmettre son savoir et partager ses connaissances auprès de publics parfois néophytes, une bonne pédagogie est donc indispensable. Parmi les compétences personnelles nécessaires pour ce métier, le caviste doit aussi maîtriser l’anglais car il peut être amené à communiquer avec une clientèle internationale. Au quotidien, le caviste manipule des fûts, il doit donc posséder une bonne condition physique. Soulever des charges lourdes et travailler dans les caves demande d’être en forme !

Quel est le salaire du caviste ?

La rémunération d’un caviste varie en fonction de son ancienneté, de son expérience, mais aussi de son rôle au sein de la cave.

Un caviste expérimenté peut espérer gagner jusqu’à 2 600 € brut mensuel. Selon les missions qui lui sont confiées, son salaire varie également. Par exemple, l’ouvrier caviste qui s’occupe des traitements à opérer gagne jusqu’à 1 800 € brut par mois. Le maître de chai, quant à lui, peut espérer percevoir entre 2 200 € et 2 600 €.

Sachez que ces rémunérations sont des estimations et peuvent varier en fonction de la localisation de votre entreprise et de sa taille.

Quelle formation pour devenir caviste ?

Vous vous passionnez pour le monde de l’hôtellerie et de la restauration ? Vous souhaitez acquérir des compétences pointues dans le domaine du vin ? L’IEFT, l’école supérieure de tourisme, vous propose de suivre une formation Sommelier-Caviste. Ce cursus vous permet de découvrir pleinement les métiers du vin et les particularités de chaque bouteille. Au cours de cette formation d’un an vous développez votre palais et votre odorat pour analyser finement les vins. Vous en apprenez davantage sur l’histoire des produits, mais aussi sur l’économie des spiritueux. Cette certification, accessible sur concours, offre une pédagogie nouvelle, fondée sur une approche différente du vin.

Vous voulez devenir caviste ? Découvrez notre formation et présentez votre candidature pour préparer votre carrière !